Accueil du site > Publications > Articles > les élixirs de rose, une particularité dans le monde des élixirs

les élixirs de rose, une particularité dans le monde des élixirs

par Eve Apprill

Les élixirs de roses, une particularité dans le domaine des élixirs floraux

Sous nos latitudes, la période du printemps représente toujours un moment exceptionnel quand la nature “éclate” de toutes part après la dormance de l’hiver. Les premières fleurs, primevères ou fleurs des arbres laisseront bientôt la place à la floraison des roses qui vont embaumer nos jardins jusqu’à l’automne... mais les roses n’enchantent pas seulement nos jardins, elles sont maintenant entrées dans les recherches des élixirs floraux, recherches que nous connaissons par le Dr Edward Bach (1886 1936). Ce célèbre médecin anglais mit au point les non moins célèbres “fleurs de Bach” à partir de ses rencontres avec les simples, les fleurs des champs, qu’il rencontra dans sa campagne anglaise et dont il apprit à recueillir les qualités “guérisseuses” pour les mettre à la portée du plus grand nombre et soulager les souffrances. Nous rappelons qu’il considérait nos souffrances et nos maladies comme autant de “messages” de notre “âme” pour nous aider à trouver notre chemin, celui d’une vie qui vaille la peine d’être vécue.

Nous vous proposons dans cet article de nous pencher sur des recherches plus récentes dans le domaine des élixirs floraux et qui se sont intéressées au roses.

Les roses

Les roses, telles que nous les connaissons aujourd’hui n’existent pas à l’état naturel. Elles sont en fait le résultat de nombreux croisements et ont fait l’objet de soins attentifs prodigués par des générations d’amateurs, dans le sens étymologique “amato” : j’aime, en bref de passionnés qui ont parfois passé leur vie entière à les “créer”. L’histoire de ces magnifiques fleurs aux parfums enivrants est une histoire d’amour entre les hommes et elles.
Le genre rosa (rosiers) est composé d’espèces arbustives, sarmenteuses ou grimpantes à tiges épineuses. Les très nombreux cultivars de rosiers sans cesse améliorés et diversifiés dérivent d’espèces sauvages (églantiers), européennes (Rosa gallica ou roses de Provins), et surtout asiatiques (Rosa fragans, Rosa chinensis : rose thé d’Asie Mineure, d’Iran et de Chine), hybridées en tous sens depuis des siècles. Il est inutile d’insister sur la place des rosiers dans l’horticulture.
Les roses occupent également une place importante dans la phytothérapie. On les a utilisé au long des siècles pour leurs qualités toniques, cicatrisantes, laxatives... et le cynorrhodon, qui est le fruit de l’églantier, a été recommandé pour la grande richesse de ses vitamines, (C, B, E, K, PP ...)

La roue, le centre, mandala, la coupe de vie, la perfection achevée Remarquable par sa beauté, sa forme et son parfum, le rose est la fleur symbolique la plus employée en Occident. On peut retrouver en elle ce une partie de la symbolique que représente le lotus en Asie, l’un et l’autre étant associés au symbole de la roue. L’aspect le plus général de ce symbolisme floral est celui de la manifestation, issue des eaux primordiales, au-dessus desquelles elle s’élève et s’épanouit. Cet aspect n’est d’ailleurs pas étranger à l’Inde où la rose cosmique Triparasundari sert de référence à la beauté de la mère divine. Elle désigne une perfection achevée, un accomplissement sans défaut. Elle symbolise la coupe de vie, l’âme, le coeur, l’amour. On peut la contempler comme un mandala et la considérer comme un centre mystique.

Dans l’iconographie chrétienne, elle représente la coupe qui recueille le sang du Christ, la transfiguration des gouttes de ce sang, le symbole des plaies du Christ. Ainsi, un symbole rosicrusien figure cinq roses, une au centre et une sur chacun des bras de la Croix. Ces images évoquent le Graal, la rosée céleste de la rédemption. L’emblème des Rose-Croix place la rose au centre de la Croix, c’est-à-dire à l’emplacement du cœur du Christ, du Sacré-Cœur. Ce symbole ne peut manquer d’évoquer la Rose mystique des litanies chrétiennes, symbole de la Vierge.

La rosace gothique et la rose des vents marquent le passage du symbolisme de la rose à celui de la roue.

Des élixirs de roses :

L’églantier fait partie des fleurs choisies par le Dr Bach dans son système floral de traitement. Il le découvre au cours de la dernière année de sa vie, avec les dix-neuf derniers remèdes. C’est la période où il traverse de véritables épreuves avant la découverte de l’élixir qui va soulager la souffrance qui l’a envahi. Il passe par des périodes d’angoisse atroces, et certains états psychiques s’accompagnent même de symptômes physiques graves.

L’églantier est un arbuste solidement enraciné qui pousse jusqu’à 1800 mètres d’altitude. Ses tiges solides, munies d’épines, se lancent dans les airs et portent de petites fleurs délicates qui s’ouvrent largement vers le ciel à la lumière solaire.

L’élixir d’églantier (Rosa canina, Wild rose) vient nous trouver en cet endroit où les forces nous ayant abandonnés, nous avons cessé de lutter, autrement dit dans la résignation. Véritablement, il rallume l’espoir... et redonne le courage de croire à nouveau. Dans la résignation, espérer est devenu si douloureux qu’il n’est plus envisageable... L’églantier renouvelle les forces de vie quand tout semble être mort intérieurement. Notre soleil intérieur peut à nouveau briller et nous guider sur le chemin de la vie.

La force spirituelle de l’’élixir d’églantier allie les forces du ciel et de la terre et permet de s’ouvrir à nouveau et de rayonner telles les magnifiques fleurs enchantant ses robustes tiges épineuses.

Les dix élixirs de roses préparés par Andréas Korte

Andréas Korte nous dit : La rose est la “reine des fleurs”, il ajoute “La rose a une grande importance en tant que plante guérisseuse. Elle équilibre les souffrances aussi bien physiques qu’émotionnelles. Son influence positive est particulièrement remarquable en ce qui est relié au cœur, surtout par l’effet apaisant qu’elle exerce sur les nerfs. Elles peuvent calmer les inflammations, particulièrement des organes féminins et possède une influence favorable à la fécondation. Son huile essentielle diffusée dans la chambre améliore le sommeil. “

S’il a choisi de ”travailler” avec les roses pour réaliser une nouvelle gamme d’élixirs, c’est qu’il a senti combien elles étaient importantes par le pont qu’elles faisaient entre la nature et l’humain. Car, contrairement aux autres plantes avec lesquels la plupart des élixirs sont réalisés, les roses sont des plantes cultivées, elles “interagissent” avec l’humain depuis des siècles.

D’une manière générale, elles favorisent l’ouverture du coeur. Celle-ci est facilitée par la libération d’anciennes blessures ou de peurs qui le bloquent, le glacent, empêchant ce mouvement naturel que l’on peut observer chez les enfants qui ont été respectés.

Il faut avoir vu un film au ralenti de l’ouverture d’une rose, notamment les “roses - choux” aux nombreuses pétales : elles s’ouvrent et s’ouvrent encore et encore dans un mouvement qui semble ne jamais s’arrêter. Ainsi les roses nous “enseignent” qu’il est possible de s’ouvrir... tout en sachant gardant la “sécurité” des épines. À ce sujet, A. Korte souligne qu’il est parfois nécessaire de prendre d’abord des élixirs de cactus qui permettent de se sentir centrés et protégés, pour pouvoir aborder l’ouverture du cœur avec une plus grande sérénité.
“Un seul cœur s’ouvre et c’est le monde entier qui s’en réjouit”. Voici une description sommaire de ces dix élixirs :

1. ROSE DU JAPON (Rosa roxburghi) Japanische Rose Favorise la modestie et l’humilité en l’amour. Pour retrouver l’espoir dans l’amour et apprendre à n’utiliser nos épines qu’en cas de nécessité.

2. ROSE CANNELLE (Rosa majalis) Zimtrose Redonne l’espoir quand nous ne trouvons plus d’issue. Elle aide à retrouver l’optimisme.

3. ROSE PIMPRENELLE (Rosa spinosissima) Frühlingsgold L’élixir agit de manière harmonisante au niveau du plexus solaire et du chakra du cœur. Nous apprenons à prendre de la distance et à être plus détendus.

4. ROSE SAUVAGE (Rosa X pruhoniciana) Wildrosen Hybride Dans un monde où se rencontre beaucoup d’opposition, cette rose développe la résistance. Le cœur peut se sentir relié à la terre. Elle renouvelle notre amour de la vie.

5. ROSE RUGUEUSE << Sarah von Fleet>> (Rosa rugosa ) Agit au niveau du chakra du cœur et ouvre à l’expérience profonde de l’amour maternel. Apprend à donner de l’ amour sans attente de retour.

6. ROSE RUGUEUSE << Souvenir de Philémon Cochet >> (Rosa rugosa ) L’amour vrai unit le corps, l’esprit et l’âme. L’élixir aide à construire cette unité et à relier les différents plans. Il favorise un amour qui inclut tout.

7. ROSE TIBÉTAINE (Rosa moyesii) Tibetanische Bergrose Aide à s’accepter et à s’aimer tels que l’on est. La confiance en soi se développe, ainsi que la joie de vivre et la force vitale.

8. "GREEN ROSE" rose verte (Rosa chinensis viridiflora) Grüne Rose Pour les personnes qui se sentent à l’étroit et sous pression, l’élixir aide à se détendre et à retrouver la paix.

9. REINE DU DANEMARK(Rosa alba) Königin von Dänemark L’élixir soutient en cas de blessures émotionnelles. Il aide à ôter les “épines” de notre cœur et à libérer d’anciennes douleurs.

10. ROSE PROVENCE (Rosa centifolia) Provence Rose apporte un équilibre entre l’esprit et les sentiments. Il est utile aux personnes qui ont une vision trop intellectuelle de l’amour et cherchent à tout expliquer au lieu de ressentir.

Les roses dans la gamme Perelandra

Cette gamme a été mise au point par l’américaine Machaelle Small Wright, au cours d’une longue et étroite collaboration avec les forces de la nature, qu’elle a su écouter et entendre. Elle a réussit en suivant les intuitions profondes qui lui étaient données à créer un jardin dans lequel les forces de la nature se retrouvent dans cet équilibre harmonieux, ce qui est toujours le cas dans quand il n’y a pas d’intervention extérieure, mais qui l’est beaucoup plus rarement dès qu’il y a intervention humaine.

Le choix ici est d’œuvrer dans ce qu’elle qualifie de co-création, il s’agit de considérer, de respecter et d’œuvrer avec la nature et non contre elle. Il devient possible de récolter les fruits de l’œuvre commune au lieu de l’exploiter. Sa recherche ouvre de grandes perspectives et l’on saluera au passage le travail de traduction fait par François Deporte et son équipe qui mettent à la disposition des francophones cette voie prometteuse.

Après avoir réalisé le jardin de Perelandra, entièrement basé sur cette “co-création”, elle en est venu à préparer des élixirs, à partir des fleurs de son jardin, mais aussi de roses. Elle a regroupé ces élixirs dans deux coffrets : les roses I et les roses II

Les huit élixirs du coffret n° 1 forment un ensemble : ils accompagnent les changements ou les évolutions dans notre vie quotidienne. Les huit roses du coffret n° 2 accompagnent les processus qu’elle qualifie d’expansion. Voici comment elle en parle :

Nous avons à faire face à une multitude d’expériences que nous devons transformer et intégrer. Les Roses I s’adressent aux huit aspects du processus de transformation qui sont activés pendant les expériences ordinaires. Prenons un exemple : résoudre un désaccord mineur avec un collègue de travail. Nous appellerons "transformation" ce que la personne devra traverser en elle-même et dans son rapport avec l’autre pour résoudre le désaccord de façon satisfaisante. Ceci peut aboutir à une résolution qui inclut une sensation d’expansion. Cette sensation n’est rien d’autre que l’élargissement d’une compréhension déjà existante. Résoudre ce problème ne demande pas à la personne de développer une façon de penser et de fonctionner radicalement nouvelle.

Mais d’autres situations sont si intenses qu’elles outrepassent les possibilités des mécanismes de transformation déjà en place. Les élixirs de Roses II s’adressent aux huit fonctions spécifiques du corps qui sont activées et/ou sollicitées pendant une expérience d’expansion profonde. Dans ce cas, il ne s’agit pas de faits habituels ou ordinaires. On est face à une expérience qui défie la capacité du corps à s’autoréguler et à fonctionner.

A notre époque ce type d’expérience se répand, et de plus en plus, les gens abandonnent leurs vieux schémas de comportement pour en adopter de nouveaux. C’est l’âme de la personne qui choisit d’accomplir ces changements. Son corps n’a cependant pas, au sein des mécanismes qu’il a intégrés, de modèle pour relever ces défis plus profonds. Une expansion requiert le développement et l’utilisation de nouveaux schémas de fonctionnement afin de répondre à des besoins nouveaux qui ne peuvent être efficacement traités par les moyens déjà en place. C’est ce qui la distingue d’une "transformation ordinaire". Cette dernière ne fait qu’élargir une compréhension déjà existante.

Face à une expansion, le corps est obligé de fonctionner avec des schémas nouveaux, selon des rythmes et des modèles dont il n’a pas encore fait l’expérience. Bien sûr, le corps n’est pas fermé à de nouveaux fonctionnements. Au contraire, si une expérience d’expansion arrive quand il faut, il les accomplit naturellement : quand les choses arrivent au bon moment, les fondations dont le corps a besoin pour assurer les nouvelles modalités de fonctionnement sont déjà en place. Cependant, avoir les bonnes fondations signifie seulement que notre corps est prêt à s’essayer à la nouvelle modalité. Cela ne veut pas dire qu’il sache exécuter correctement les nouveaux micromouvements, ni produire les nouveaux rythmes nécessaires à la réalisation de telle ou telle forme d’expansion. Les Roses II régulent et stabilisent les états de transformation successifs que l’on traverse lors d’une expansion.”

La “rose éternelle” Grâce aux travaux de ces deux chercheurs nous voyons que les roses peuvent accompagner de profonds processus de transformation, tant au niveau du cœur qu’au niveau de la conscience, comme on le retrouve dans la symbolique de cette fleur, à travers les âges et les civilisations. Si elles nous accompagnent aujourd’hui également sous forme d’élixirs floral, il est sûr qu’elles n’ont pas fini de nous livrer tous leurs “messages subtils” sur les chemins de notre âme... et y éclairer nos jardins secrets.

Livres :À paraître “Les dauphins et les Baleines et leur message énergétique” par Andréas Korte et Karin Huber Editions Guy Tredaniel

Paru : “Vivre conscient du Divin en toute chose” par Machaelle Small Wrigth Editions Co-créatives

Pour votre info : Eve Apprill Art’Stella, 9 rue Barbette 75003 Paris Tél fax 01 42 71 11 78 ouvert tous les jeudis de 11h30 à 19h30 ou sur rendez-vous email : artstella@free.fr http://artstella-elixirs-floraux.com